Aujourd’hui j’ai accompagné Marcus à “son rendez-vous”. C’était avec une psychomotricienne. A 4 ans, il a, la plupart du temps, l’attitude et la posture d’un enfant de 6 ans. A l’école, il paraitrait qu’il s’ennuie. Il a du mal avec les règles, les lois. Il tient tête et pose trop de questions. Non que ça me déplaise, jamais été très conformiste. Le souci c’est qu’il semble en souffrir…

On se pose mille questions, on culpabilise “et si j’avais trop fait comme-ci, et pas assez comme-ça, et si blablabla…” . Très souvent, il me fait rire et je suis fière. Fière de son petit côté décalé, fière de ses mots, de sa vivacité. Parfois, il prend son air buté et se rend totalement inaccessible. Il peut avoir des remarques très dures, sans se soucier de la personne qu’il a en face de lui. Adulte ou enfant, peu lui importe… Dans ces moments-là, je suis mal. Je suis gênée parfois et puis triste surtout. Je sens qu’il n’est pas serein, qu’il tape fort car il a mal… Je crains que les gens le rejette. Je voudrais tant qu’il s’accepte et soit en capacité de montrer plus souvent et plus facilement sa si belle personnalité : malicieux, drôle et pétillant.

Je sais qu’au fond, il est simplement un petit garçon de 4 ans avec un esprit qui fuse parfois trop vite et trop loin pour savoir gérer les émotions qui vont avec. Je sais aussi que notre vie a été une succession de changements, voire de chamboulements quasiment depuis qu’il est né. Mais je ne suis pas inquiète car je sens la phase de pause s’annoncer et que rien n’est figé quand il y a de l’amour et des mots…

C’est pour ça qu’il va à “ses rendez-vous”. J’espère que cela pourra nous aider, afin qu’il arrive à vivre avec ce petit décalage, heureux et serein.

DSC05736 DSC05999 DSC06013 DSC05767

°°°